S'engager pour la Santé des jeunes
Menu

Polette, le chat connecté

qui pense à ta santé !

Instagram : quand la chasse au tabac est ouverte !

Elle est mystérieuse et sympathique, elle est engagée et dynamique, Polette, c’est le compagnon félin du 21ème siècle !

Ce chat savant, un poil cynique, donne un coup de patte au quotidien, via Instagram, aux fumeurs qui s’engagent dans une démarche d’arrêt. Ces fumeurs sont rencontrés à la fois sur le terrain via les interventions des équipes d’Avenir Santé mais aussi directement via les réseaux sociaux. Sa mission : vous faire sourire au quotidien et vous encourager à ne pas craquer ! Conseils, astuces, constats, sondages, témoignages, Polette est sur tous les fronts ! Elle propose même des concours pour récompenser les futurs non-fumeurs…

A présent terminé, le concours avait pour thématique le bien-être ! A remporter, une smartbox pour un séjour à deux ou un abonnement d’un an à une box beauté ! Le prochain concours est à venir en mai ! Patience !

 

Avec Polette, dites ciao à la cigarette ! Mais comment est-elle venue à s’engager pour les jeunes fumeurs ? En tant que privilégiés, nous avons pu l’interroger sur l’histoire qui l’a menée aujourd’hui dans cet accompagnement déterminé !

«  Chalut à tous, moi c’est Polette votre coach pour une vie meilleure ! Comment je peux me revendiquer spécialiste vous demandez-vous ? Facile, je l’ai vécu ! Oh nonnnn je n’ai jamais mis ce tube de papier puant à ma bouche ! Jamais ! Mais j’ai vécu avec trois colocs qui eux avez cette manie… et je peux vous dire que ça a été la guerre entre nous… Vous voulez connaître toute l’histoire ? Ça tombe bien, je suis d’humeur bavarde…

J’ai été adoptée à la SPA il y a 4 ans par Maxime, un jeune sans poils plutôt banal (mais ayant assez de goût pour reconnaître mon génie). Pour combler sa solitude en rentrant des cours, il s’est dit qu’un compagnon félin serait une bonne alternative. Nous sommes les stars des réseaux sociaux, nos vidéos font plus de vues que certains people sans poils hurlant dans un micro. Nos camarades humains gagnent des millions grâce à nos différents talents ! Maxime voulait être de ceux-là, mais il se trouve que je n’ai pas que sauvé son compte en banque, j’ai aussi sauvé sa vie. Tout ça suite à une histoire de déménagement…

Quelques jours après les vacances d’été, notre petit paradis de vie à deux a radicalement changé. J’ai fait la connaissance de nos nouveaux colocs… Sam et Léna, deux sans poils plutôt sympas. Enfin, c’est ce que j’ai cru les deux premiers jours, alors que j’étais nourrie à coup de poulet moelleux, de thon parfumé et de tout ce qu’ils laissaient dans ce trésor nommé assiette. Ah ! On peut dire qu’ils m’ont bien eu les deux…

Très vite, je remarque une odeur bizarre sur mon pelage à chaque fois qu’ils me grattent le dos… Puis l’odeur s’étend aux rideaux, au canapé et même ma litière finit par ne plus sentir mon urine ! Je comprends rapidement que c’est ce cylindre diabolique jusqu’alors cantonné au balcon qui est en cause…

Un soir, alors que l’appartement est envahi par une armé de sans poils bruyants, je le vois. Maxime, MON Maxime met ce cylindre fumant à sa bouche ! Furieuse, je me faufile jusqu’à lui dans l’optique de réduire à néant toute nouvelle tentative d’inhalation. C’est sans compter sur Léna qui choisit ce moment pour réclamer un câlin ! Son haleine me fait l’effet d’une colonie de cafards en décomposition avancée… En parlant, elle me souffle une fumée opaque à la truffe et là, je manque de m’étouffer.

Toutes griffes dehors je fuis jusqu’à mon placard/cachette favori. Inutile de préciser que je passe une nuit affreuse. Le reste de mon quotidien depuis lors n’est pas plus lumineux… Je retrouve des mégots un peu partout, dans les plantes dans lesquelles je bois, dans les fauteuils où je fais mes griffes et ils ont même le culot de jeter leur déchet puant par-dessus le balcon, sur de pauvres passants n’ayant rien demandé.

Je les ai vu tousser, s’essouffler, ronfler… Mais alors pourquoi font-ils cela ? Pourquoi apprécient-ils plus rester dans le froid d’hiver leur clope au bec plutôt que de me rejoindre sous ce plaid moelleux ?

Je n’ai jamais compris leurs raisons, mais un jour j’ai vu rouge, et j’ai poussé mon coup de gueule à coups de boule poils recrachées, intelligemment réparties dans l’appart. Maintenant, amis sans poils, il est temps de prendre le moineau par les serres ! Je veux retrouver l’odeur de mes croquettes, mon souffle lorsque je sprinte dans le couloir et surtout, je veux que mon poil rayonne de nouveau !

Après m’être réuni avec mon gang de camarades félins du quartier, nous avons décidé de vous aider à tenir vos bonnes résolutions. Mon ami Flocon m’a dit que c’était possible, sa coloc à lui avait réussi. Alors Max (et ses consos de soirées), Léna (et son paquet par jour) et Sam (et son rêve de sevrage définitif) doivent pouvoir réussir à arrêter également ! Toi aussi tu en es capable ! Alors, ça vous dit si on arrêtait ensemble ? Levez vos pattes en l’air les motivés ! Que la partie commence !« 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Flash Addict n°5

Flash addict N°5« Gaz hilarant » : Pas si drôle que ça ?Utiliser son siphon de chantilly et inhaler du protoxyde d’azote dans un ballon pour avoir un fou rire, vous connaissez ? Ce phénomène, au départ pratiqué dans les soirées d’étudiants en médecine, s’est développé...

Flash Addict n°4

Fash addict n°4Les alcooliers nous font marcher… et même courir !Début de soirée, après une journée de travail, vous vous laissez tomber sur le canapé, smartphone à la main. Vous parcourez votre fil d’actualité Facebook ou Instagram selon vos préférences et une...

Flash Addict n°3

Flash Addict n°3“Si vous ne fumez pas, ne commencez pas. Si vous fumez, arrêtez. Si vous n’arrêtez pas, changez” Merci Philip Morris pour ce slogan ! Vous rentrez dans un bureau de tabac et vous vous présentez au comptoir, un collégien attend derrière vous pour payer...

JOB ALERT : CDI francilien

CDI à Paris | Intervenant.e en préventionLa fête est de retour, les interventions aussi !Parce que la fête va reprendre de plus belle un peu partout en France et en particulier en Île-de-France où la culture festivalière est très ancrée, nous recherchons notre...

Flash Addict n°2

Numéro 2Cash-cash des alcooliersIl y a quelques semaines paraissait le reportage de cash investigation :“Alcool : les stratégies pour nous faire boire”. Le magazine d'investigation, dont le titre est évocateur, revenait sur certaines de ces stratégies, d’abord celles...

Flash Addict n°1

Numéro 1 Saint-Valentin, qu’importe le flacon…Les liens entre certains contextes et l’alcool sont bien ancrés : la Saint-Valentin ne déroge pas à la règle et est instrumentalisée dans le discours de nos chers alcooliers. Nous revenons ici sur l’éventail d’émotions et...

Flash Alcoolator : décembre 2020

Décembre 2020Le cheval de Troie des alcooliers ! Le Dry January, ou « défi de janvier » s’installe dans le paysage français de la prévention, même si cette année, sans doute en raison de l’omniprésence de la crise sanitaire, l’opération semble moins connue des...

Partager cet article