S'engager pour la Santé des jeunes
Menu

Octobre 2020

Accroche tabageuse !

Le magazine en ligne Vice, dont la cible est jeune, s’exprime librement sur tous les sujets de société et/ou d’actualité. Ce dernier a récemment publié un article sur sa page Facebook sur le tabac. On y trouve une publication avec un visuel garni de paquets de cigarettes en feu, et cette accroche : « Selon la science, si vous arrêtez de fumer à 40 ans, c’est comme ne jamais avoir fumé ».

Notre avis

Rappelons d’abord les « techniques » utilisées pour donner de la crédibilité à ce type d’article. D’abord l’émetteur, Vice, qui se définit comme « un groupe média international reconnu pour son journalisme d’investigation et ses contenus vidéos, qui vont du grand reportage aux documentaires portant sur l’actualité, l’art, la drogue, la politique, le sport, la mode, le sexe et les animaux trop mignons ». Le ton est léger, on sent une volonté de traiter l’actualité de manière décalée et décontractée, mais Vice se positionne quand même dans le journalisme d’enquête. Ce sérieux, on le retrouve dans l’accroche de l’article – « selon la science » – posée comme une vérité incontournable, indétrônable. L’accroche aurait pu être « selon une étude » (qui aurait été plus juste), mais en moins péremptoire : ce qui va suivre est forcément définitif puisque LA science l’a approuvé. Autre élément fondateur de cette vérité journalistique, les sources de l’étude qui sont citées, avec le très institutionnel « Journal of the American Heart Association ».

Bref, tout semble parfait, et ce d’autant que les commentaires de Vice, eux-mêmes, soulignent la dangerosité du tabac, avec force, puisqu’on y parle de « Cancerette » (pour désigner la cigarette) ou de mort douloureuse… Ils vont dans le sens d’un encouragement à arrêter puisque le faire avant un certain âge permettrait de retrouver toutes ses capacités…

Tout ceci pourrait avoir grand sens, si l’article n’était pas rédigé avec cette accroche et sur ce type de support (numérique).

En effet, constatons que la fréquentation des (jeunes) internautes sur internet et les réseaux sociaux est bien souvent superficielle (car zappant d’un contenu à l’autre) : ils s’attachent aux photos, aux accroches, aux commentaires de leurs pairs (les autres internautes).

Pour cet article, que pensent les (jeunes) internautes s’ils s’en tiennent à cette lecture rapide qui les caractérisent ? En déduiront-ils que, finalement, peu importe de fumer jusqu’à 40 ans puisque les effets vont s’estomper ? Cela pourrait être trompeur… d’abord parce que les conséquences du tabagisme sont variables d’un individu à l’autre et que, sur ce sujet aussi sensible, il faut redoubler de prudence : la susceptibilité individuelle joue une part importante et ce type d’allégation, aussi forte, peut ne pas être individuellement vraie. Ensuite parce que cette étude ne porte que sur les questions cardio-vasculaires (une des dimensions importantes, certes, de la morbidité/mortalité tabagique, mais pas unique) : la survenue des maladies cancéreuses n’est pas ici évoquée dans le cadre d’un tabagisme de longue durée, même avant 40 ans, qui a pu démarrer tôt.

Et cette lecture rapide, superficielle, se traduit dans les commentaires des internautes (renforçant cette première impression de dangerosité relative qu’on peut avoir à la seule lecture de l’accroche) : « on est large », « encore 10 ans pour arrêter », « go fumer 20 paquets par jour et à 40 ans on arrête », « il me reste encore du temps »… sont les points de vue les plus représentatifs (parmi les 600 commentaires et 77 partages), écrits très souvent en taguant des amis, ce qui participe de la viralité de la publication.

Si l’on s’en tient à la lecture du titre et des commentaires (qui sont parfois au second degré, ironiques, mais traduisent globalement ce qu’en retient le lectorat), les (jeunes) internautes pourraient se mettre à distance des dangers du tabagisme, les relativiser, une façon de se rassurer, peut-être même de reporter leurs projets d’arrêt en plein Moi(s) sans tabac.

Vice croyait-il bien faire ? C’était sans compter sur sa volonté de faire le buzz, de noyer des contenus qui peuvent avoir du sens dans des accroches qui, dans les interprétations qu’en feront les jeunes, pourraient passer d’inutilement racoleuses à véritablement dangereuses…

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Flash ADdict N°7

Flash ADdict n°7Le vin en canette fera-t-il "pshitt" chez les jeunes?    Le vin, produit très apprécié et consommé abondamment par les français (1) , est reconnu depuis 2011 par l’UNESCO (2) comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité. Au cœur de cette...

Meilleurs vœux !

Meilleurs voeuxHello 2022 !Belle année 2022, toujours sous le signe de la prévention et de la santé ! D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Dry January – Défi de Janvier

Dry January - Défi de JanvierLe Dry January - Défi de janvier fait son grand retour !Mais qu’est-ce que c’est exactement ? L’idée est née en 2013 au Royaume-Uni puis en 2019 en France avec la participation d'Avenir Santé depuis sa création. Le Dry January est une...

Job Alert : CDI à Marseille

CDI à MarseilleC'est Marseille bébé!L'équipe marseillaise recherche sa perle rare ! L'antenne PACA recrute un.e animateur.trice prévention en CDI. Si vous êtes à l'aise avec le public jeune et étudiant, la prévention et la réduction des risques et aimez...

Flash Addict n°6

Flash ADdict n°6L’œnotourisme, plus que du tourisme : de la publicité !La filière viticole “Les Vins de Provence”, composée de trois appellations, de nombreux vignobles et de plusieurs centaines de producteurs, produit 31% des vins rosés français.  Véritable empire...

JOB ALERT : CDI francilien

CDI francilienIl est temps d'entrer en Seine !Telle une tour Eiffel illuminant la capitale, l'équipe francilienne cherche un ou une nouveau.velle membre lumineux.se et pétillant.e ! Habituellement constituée de 4 membres, l'antenne Île-de-France recrute pour un poste...

Prix MTS 21 : Les résultats

Prix MTS 21 : Les résultatsAnd the winners are...La remise des Prix Monte ta soirée 2021 a eu lieu mardi dernier et avec elle son lot de nouveaux lauréats récompensés ! Merci à toutes les personnes présentes (partenaires, organisateurs, membres du jury, salarié.e.s,...

Flash Addict n°5

Flash addict N°5« Gaz hilarant » : Pas si drôle que ça ?Utiliser son siphon de chantilly et inhaler du protoxyde d’azote dans un ballon pour avoir un fou rire, vous connaissez ? Ce phénomène, au départ pratiqué dans les soirées d’étudiants en médecine, s’est développé...

Flash Addict n°4

Fash addict n°4Les alcooliers nous font marcher… et même courir !Début de soirée, après une journée de travail, vous vous laissez tomber sur le canapé, smartphone à la main. Vous parcourez votre fil d’actualité Facebook ou Instagram selon vos préférences et une...

Partager cet article