S'engager pour la Santé des jeunes
Menu

Novembre 2020

Du covid-19 au Covid vin

« Test Covid ». C’est le nom de la cuvée éphémère lancée par un vigneron du bordelais. La bouteille présente ainsi une étiquette avec ce nom de cuvée suivie du « mode d’emploi » pour utiliser ce qui correspond à un « test » : en effet, si le consommateur arrive à sentir et/ou à goûter le vin, il n’a pas la Covid-19 !

L’étiquette précise quand même que ce concept « est à prendre strictement sur le ton de l’humour ».

Notre avis

Comme beaucoup de secteurs, celui de la vente de vin subit les difficultés liées au contexte de la crise sanitaire. Pour minimiser l’impact de cette période, certains ont des idées pour le moins décomplexées.

C’est le cas de la cuvée « test Covid » dont l’objectif est, sur un ton « humoristique », d’attirer l’attention des consommateurs et en particulier celle des jeunes (la photo d’illustration reprend d’ailleurs un post de Fun radio, média très écouté par ces derniers).

Et cette stratégie paye ! A tel point que le nombre initialement limité de ces « bouteilles test Covid » pousse le producteur à ré-étiqueter celles, restantes, de son millésime 2015 afin de répondre à la demande.

Deux aspects expliquent cette réussite : d’abord la transgressivité du concept, le producteur lui-même expliquant qu’il ne souhaitait « pas juste s’amuser à être décalé », mais « répondre à une cible jeune et décomplexée », transgressivité qui, toujours selon lui, amène de la « facilité » dans la vente. Ensuite l’originalité de l’accroche, puisque, selon le vigneron, « quand on regarde les étiquettes de Bordeaux, elles ont peu changé depuis 50 ans ».

Ce qui pousse donc ici l’achat ne semble pas lié aux propriétés gustatives ou au cépage, mais à l’instrumentalisation du contexte et à l’humour que l’étiquette met en avant. Les spécialistes le soulignent d’ailleurs, celle-ci est en effet le premier support de communication vu par le consommateur, l’informant sur les caractéristiques du produit et ainsi orientant son choix. Par cet exemple, nous pouvons nous interroger sur la nature des publicités alcool si la Loi Evin n’existait pas. Verrait-on une myriade d’exemples transgressifs, ayant pour but d’attirer l’attention, se démarquer de la concurrence pour vendre beaucoup plus facilement ? Poser la question, c’est y répondre, comme le prouvent les commentaires des internautes suite aux diffusions massives de posts de cette cuvée covid (comme par exemple celle de l’animateur de Fun radio et ses 225000 jeunes abonnés) : « On pourrait savoir où l’acheter ? », « Une bonne idée de cadeau et en plus, un achat français », etc.

Nous le rappelons souvent : la loi Evin vise, entre autres, à empêcher ce type de publicité qui repose sur l’humour et l’instrumentalisation d’une situation, bien loin de la neutralité que cette même loi impose dans les publicités et le packaging des bouteilles (dont l’étiquette). La jurisprudence l’a d’ailleurs montré, précisant que « si le conditionnement d’une boisson alcoolique constitue une forte incitation à la consommation, il relève alors de ces dispositions législatives ».

Rajoutons que nous mettons également en question la sincérité du vigneron quand il mentionne que son idée est « à prendre strictement sur le ton de l’humour », tentative de dédouanement car en réalité il ne s’agit pour lui que d’un « coup de pub » sur le dos de l’épidémie. Rajoutons que cette initiative a fait des émules car un viticulteur lot-et-garonnais a également créé une cuvée Covid, en rayon chez Intermarché, après avoir, dit-il, « vérifié le côté réalisable de l’opération ».

Evin réveille-toi, ils sont devenus fous !

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Rejoins la team !

Rejoins la team prév !A la recherche de nos futurs volontaires ! L'association est à la recherche de ses futures équipes pour la rentrée 2022 ! Tu as entre 18 et 25 ans et tu cherches à t'engager dans une association jeune et dynamique ? On a la mission qu'il te faut...

Besoin d’en parler

Besoin d'en parler ?Consommation de produits psychoactifs : Les Lieux ressources pour en parlerEn plus de l’addiction, les consommations de produits psycho-actifs peuvent entraîner des difficultés en termes de santé et/ou de relations sociales, de conséquences sur le...

JOB ALERT Toulouse

JOB ALERT : Toulouse Bienvenue dans la ville rose !L'antenne Occitanie-Ouest recherche un.e animateur.trice prévention. Le poste à pourvoir est en CDI et basé à Toulouse (la plus belle ville de France). Nous recherchons quelqu'un de dynamique, enjoué.e, motivé.e, à...

Job Alert Marseille

Job Alert à Marseille CDI à pourvoir sur Marseille Notre équipe marseillaise est à la recherche de son.sa futur.e animateur.trice prévention ! Vous aimez le milieu festif, le lien avec les jeunes, parler santé, prévention et réduction des risques ? Alors c'est vous...

Flash ADdict n°9

Flash ADdict n°9Alcool et ski : les alcooliers, roi de la descente !La publicité pour l’alcool a investi le domaine du sport il y a près de cent ans (1). Alors que ces premières publicités se limitaient jusqu’à la fin du XIXème à la simple représentation de leur...

Job Alert : Lyon

JOB ALERT : CDI à LyonOn recherche : un.e coordinateur.trice et un.e animateur.trice prévention L'équipe lyonnaise se renouvelle ! Afin de coordonner et mettre en oeuvre l'ensemble de l'activité de notre antenne en Rhônes-Alpes, nous sommes à la recherche d’un.e...

Flash ADdict n°8

Flash ADict n°8Leur janvier sent l'alcoolVéritable enjeu de santé publique, le Dry January a été importé en France depuis quelques années. Cette année, 24% des français affirmaient vouloir relever le défi. Si les participants y trouvent un intérêt direct en matière...

Flash ADdict N°7

Flash ADdict n°7Le vin en canette fera-t-il "pshitt" chez les jeunes?    Le vin, produit très apprécié et consommé abondamment par les français (1) , est reconnu depuis 2011 par l’UNESCO (2) comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité. Au cœur de cette...

Meilleurs vœux !

Meilleurs voeuxHello 2022 !Belle année 2022, toujours sous le signe de la prévention et de la santé ! D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Dry January – Défi de Janvier

Dry January - Défi de JanvierLe Dry January - Défi de janvier fait son grand retour !Mais qu’est-ce que c’est exactement ? L’idée est née en 2013 au Royaume-Uni puis en 2019 en France avec la participation d'Avenir Santé depuis sa création. Le Dry January est une...

Partager cet article