S'engager pour la Santé des jeunes
Menu

Octobre 2018

Les alcooliers pour l’usage lucratif du cannabis !

Le marché du cannabis, en pleine expansion, deviendra-t-il un nouvel eldorado pour les géants de l’alcool, à ce point prometteur qu’ils l’investissent déjà ?

A titre d’exemple, Constellation Brands, la maison mère des bières Corona, a engagé plus de 4 milliards de dollars dans une société canadienne, Canopy Growth, spécialisée dans le secteur du cannabis.

Ou encore Diageo, le numéro un mondial des spiritueux (Smirnoff, Johnny Walker…), qui serait, selon l’agence Bloomberg, en discussion avec des producteurs canadiens de la plante.

Une effervescence qui n’échappe pas au français Pernod Ricard qui, tout en restant prudent, regarde de très près ce marché et « continue de l’analyser » selon son PDG Alexandre Ricard.

Notre avis

La légalisation du cannabis est souvent justifiée, à tort ou à raison, par le contrôle (du circuit de distribution, de la composition du produit…) qu’elle induirait… Qu’on se le dise, à l’avenir, le marché pourrait être particulièrement maîtrisé, contrôlé, régulé et ce, par les géants de l’alcool… nous voilà rassurés !

Ces derniers l’ont compris, cette plante et ses usages seront également euphorisants pour eux, car les enjeux financiers sont colossaux : le marché européen de la consommation du produit, pour ne citer que lui, pourrait peser jusqu’à 115 milliards d’euros .

Les perspectives de profit expliquent leur engouement, mais aussi la possibilité de renouvellement de leur offre, en particulier auprès des jeunes. Les propriétés du produit pourraient attirer de nombreux jeunes consommateurs en recherche de sensations, a fortiori si les marchés traditionnels porteurs (nous pensons à celui de la bière) se tassent. Aux États-Unis, plusieurs produits sont déjà disponibles : au Colorado, une bière sans alcool infusée au THC est commercialisée, produisant, selon son distributeur, « une sensation de stimulation, sans les éventuels lendemains difficiles ». Heineken y est également allée de sa création avec la marque Lagunitas qui commercialise, dans des boutiques spécialisées californiennes, Hi-Fi Hops, une eau gazeuse au goût de houblon enrichie en THC et CBD. La nature de ce produit, son packaging et ses promesses s’adressent à une cible jeune à qui il faut proposer de nouvelles émotions, via les produits (et ce d’autant que la société de recherche Cowen & Co. a constaté que les pays ayant autorisé la légalisation complète du cannabis ont connu une baisse des ventes de bière sur leur territoire).

Cette nécessité de renouvellement de l’offre va même jusqu’aux géants du soda qui constatent, chez leurs consommateurs, un certain détachement pour les boissons les plus sucrées… et bien, eux-aussi, ont récemment fait part de leur intérêt pour le secteur : Coca-Cola envisage des breuvages « bien-être » au CBD, tandis que Pepsico « se penche sérieusement » sur le sujet. Nous voilà maintenant plus que rassurés !

Au-delà des enjeux économiques, les questions de santé publique doivent nous alerter… Comment peut-on imaginer, avec des acteurs incitant ses (jeunes) clients à consommer toujours davantage, que nous serons dans un usage « raisonnable » du produit (sachant que même l’usage dit « raisonnable » pose question, l’étude du Lancet relative à l’alcool ayant mis en avant des risques pour des doses faibles) : comment les jeunes, s’agissant du cannabis, pourraient-il être « modérés » dans une Société du « toujours plus » et pour des sociétés (qui le commercialiseront) qui, elles aussi, seront sur ce credo ? Deux autres questions méritent également d’être soulevées : celle des effets sur la santé de la combinaison alcool + THC (peu d’études existent en la matière) et celle des passerelles… les consommateurs de bière « enrichie » au cannabis, n’iront-ils pas vers une consommation plus « traditionnelle » du produit, c’est-à-dire fumé ? A l’inverse, les consommateurs de la plante n’augmenteront-ils pas leurs consommations de bière par ce biais ? Autant de questions que les garants de la santé publique doivent se poser, ne comptons pas sur les alcooliers pour le faire…

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Gossip Time : Flora !

Gossip Time : Flora !Au galop, la crinière au vent, direction Toulouse !C'est au coeur de la ville rose que le Gossip Time pose à nouveau son trépier et son micro pour interviewer la plus cavalière de nos animatrices, j'ai nommé Flora Delaune ! Passionnée de...

Flash Alcoolator : janvier 2020

Janvier 2020Les girouettes !Le Dry January s’est avéré être un tremplin pour de nombreuses boissons, diverses et variées. Du côté des eaux, Evian a ainsi rebaptisé l’opération « Dry Jévianuary » : l’entreprise communique sur les réseaux sociaux à travers un jeu...

Gossip Time : Priscille !

Gossip Time : Priscille !La joyeuse lyonnaise convertie à la moutarde !Vous ne l'attendiez plus, nous non plus ! Pourtant notre célèbre Gossip Time reprend du service avec, derrière notre micro à potins, Priscille Thommes ! Elle est blonde, elle est souriante et...

Nouvelle tirelire

Nouvelle tirelireMode de don 2.0Avenir Santé fonctionne principalement grâce à des financements publics qui permettent à nos équipes d’accompagner toute l’année chacun d’entre vous. Organisateurs d’événements, mairies, missions locales, infirmières scolaires, parents,...

Flash Alcoolator : Décembre 2019

Décembre 2019Nous, les « parasites »…« Censeurs », « Hygiénistes », « parasites »… ces termes d’une rare virulence, voire nauséabonds, nous sont destinés, à nous les associations engagées dans le janvier sec. Ils sont issus de la très « noble » et « prestigieuse »...

Le Défi de Janvier est arrivé !

Le défi de Janvier est arrivé !Dans un contexte où le lobby alcoolier, à grand coup de marketing pimpant et festif, dédramatise perpétuellement les conséquences de l’alcool, un nouveau challenge a été lancé ! Comme de nombreux partenaires, Avenir Santé se lance elle...

Que 2020 soit riche !

Que 2020 soit riche !Bienvenue dans la nouvelle décennie !Nous quittons 2019 avec une pointe de nostalgie mais avec une énergie nouvelle pour réaliser tous les nouveaux projets qu’annonce 2020 ! L’équipe devrait à nouveau prochainement s’agrandir, ce qui est signe...

CDI parisien en vu !

CDI parisien en vue !Recherchons coordinateur·trice Paris XIXèmeRejoignez Mathilde, Orianne, Rachel et notre super équipe de volontaires dans l'aventure Avenir Santé ! Vous êtes diplomé·e du social ou de la santé, à l'aise avec la prévention et la réduction des...

Partager cet article