S'engager pour la Santé des jeunes
Menu

Primavera, au cœur des compétences psycho-sociales des jeunes parisiens

Mais quel est donc ce projet 100% parisien ?!

Petit rappel sur les compétences psychosociales !

Elles sont « la capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C’est l’aptitude d’une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l’occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement » (OMS)

Primavera

L’objectif du projet est de réduire les conduites à risques à l’adolescence, notamment les risques d’addictions, grâce à une approche expérientielle, pluri-institutionnelle et territoriale sur le 20ème et le 13ème arrondissement de Paris, visant le renforcement des compétences psycho-sociales d’élèves depuis le primaire jusqu’au collège.

Il est coordonné par l’association Charonne et ses partenaires : le comité de Paris de la Ligue Contre le Cancer, l’Anpaa 75, La Corde Raide, Arémédia et, bien sûr, Avenir Santé. Mais la réussite du projet est liée à une approche territoriale en impliquant les associations de quartiers, le périscolaire, les équipes éducatives, les parents… Bref ! tous les acteurs qui gravitent autour des enfants.

Et Avenir Santé dans tout ça ?!

L’association participe à ce projet depuis le début (septembre 2015) et est intervenu sur le territoire du 20ème arrondissement, puis depuis septembre 2017 dans le 13ème arrondissement à l’école Kuss. Notre rôle est d’accompagner 4 professeurs pour qu’ils réalisent eux-mêmes des ateliers Primavera dans leur classe et que nous co-animions 3 animations dans l’année avec chacun d’entre eux (soit 12 animations dans l’année).

Une animation sur les compétences psychosociales, ça ressemble à quoi ?

Mathilde, coordinatrice prévention d’Ile-de-France, est intervenue auprès d’une classe de CM1 qui ont découvert pour la première fois Primavera, elle nous raconte :

« Ça a débuté par une présentation de Primavera et des règles à mettre en place pour le bon déroulement des activités. Ce qui étonne les élèves c’est la règle « on ne force pas un élève à participer ». La première activité était un jeu de présentation et permettait également de se rendre compte des points communs entre les élèves. C’était histoire de s’échauffer…

La 2ème activité on est rentré dans le vif du sujet : « les évadés ».

Voici la consigne : tout le groupe est en prison mais est en train de s’échapper. Il reste un seul obstacle avant de retrouver la liberté. Il s’agit d’une corde avec des clochettes qui a été placée à mi-hauteur entre le bassin de l’élève le plus petit et l’élève le plus grand. Le but du jeu : que tout le groupe passe au-dessus de cette corde sans la toucher. A partir du moment où un seul élève touche la corde, toutes les personnes qui avaient réussi à s’évader sont à nouveau en prison. Ça a l’air simple non ?! Une corde, des clochettes… pas de quoi casser 3 pattes à un canard, et pourtant !

Le groupe s’est précipité près de la corde et plusieurs élèves ont voulu l’enjamber en même temps… « Ça touche ! » répété inlassablement car les élèves perdent mais s’amusent et ils n’identifient pas le problème. Au bout de 15 longues minutes à voir des élèves sauter au-dessus de la corde, un point est fait avec les élèves. On leur pose des questions pour les faire réfléchir mais en aucun cas ne leur donne des solutions.

Il faut que d’eux-mêmes ils puissent :

  • Résoudre le problème/prendre des décisions.
  • Avoir une pensée créative/Avoir une pensée critique (par rapport aux propositions qui émergent du groupe).
  • Communiquer efficacement/Etre habile dans les relations interpersonnelles.
  • Avoir conscience de soi (ce que j’accepte, ou non. Mes forces et mes limites) / Avoir de l’empathie pour les autres.
  • Gérer leur stress et leurs émotions. »

Acquérir ces compétences permettra aux jeunes, plus tard, de faire des choix éclairés en matière de santé.

Cela ne vous rappelle rien ?! Les compétences psychosociales ! Et oui, un jeu de coopération comme « les évadés » c’est le graal des CPS ! Après 1h30 de jeu (dont un entrainement improvisé pendant la récréation par les élèves), ils ont fini par réussir avec une belle explosion de joie.

Vous voudriez savoir ce qu’ils en pensent ces petits boutchous de Primavera (CM1/CM2) ?!
Cette semaine, lorsque Mathilde est intervenue auprès d’une classe de CM2 (qui avait donc déjà eu Primavera l’année passée) et qu’elle leur a demandé « mais à quoi ça sert Primavera ?! ». Voici leurs réponses :

  • A s’entraider
  • A gérer sa colère
  • A vivre ensemble
  • A avoir un monde meilleur

La vérité sort de la bouche des enfants.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Gossip Time : Florence !

Gossip Time : Florence ! Rencontre au pays du beurre avec la plus bretonne des nantaises ! Quelque part à Nantes vit, non pas une irréductible gauloise, mais une irréductible bretonne ! Après avoir conquis les Pays de Loire en tant qu'intervenante et coordinatrice en...

Valentine’s day

Valentine's day !"L'amour brille sous les étoiles"Que, pour vous, la Saint-Valentin soit un moment de tendresse à deux ou une corvée purement commerciale, vous avez déjà tous à un moment dans votre vie eu un rendez-vous… Et même si ce n’est pas le cas, c'est le moment...

Gossip Time : Guillaume & Lucile !

Gossip Time : Guillaume & Lucile !Le duo 100% pur beurre des Pays de la Loire !Ils ne sont pas bretons mais rafolent des crèpes, elle est piquante et pétillante, il est maladroit mais toujours avec classe, cette semaine, le Gossip Time part à la rencontre de...

Flash Alcoolator – Janvier 2019

Janvier 2019Instagram d’alcool, suite !Notre flash alcoolator de novembre 2018 a rencontré un important retentissement médiatique ! En témoignent l’article sur une page entière du Figaro, suivi d’une interview sur la chaîne Figaro.tv puis de reportages aux JT de...

Gossip Time : Pierre !

Gossip Time : PierreAvenir Santé bonjour ! La célèbre voix du répondeur c'est lui !Son bureau est là, en bas de l'escalier du siège lyonnais de l'association... Sagement installé derrière son ordinateur , le téléphone sur l'oreille, la souris dans une main, dans...

Partager cet article