S'engager pour la Santé des jeunes
Menu

Août 2018

Jean-Michel Modération

Un nouveau venu sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram) est apparu cet été : « Jean-Michel modération » ! Il sensibilise, comme son pseudo l’indique, à la consommation d’alcool en sa compagnie, c’est-à-dire avec modération.

Il réalise diverses vidéos, courtes et longues (sous forme de boomerang ou davantage de mini reportages), dont la popularité va de deux mille jusqu’à cent mille vues.

Ces vidéos présentent :

  • Des situations que les jeunes sont susceptibles de rencontrer en soirée ou sur l’espace festif, lorsqu’ils sont alcoolisés, souvent présentées de manière humoristique.
  • Des contenus pour attirer leur attention… exemple : « tague un pote qui ferait mieux de boire avec moi ».
  • Des courtes vidéos ou images de prévention, souvent les mêmes (boire de l’eau, souffler dans un éthylotest…).
  • Des contenus où il « surveille » les gens qui sont susceptibles de boire sans modération.

Jean-Michel était également présent sur certains festivals estivaux comme Garorock ou Solidays.

Son identité n’a été révélée qu’à la fin de son activité (étalée de mi-mai à fin juillet) : il déclare être en partenariat avec la marque Get 27…

Notre avis

Le concept de modération a depuis quelques années été « capté » par les alcooliers qui en ont fait leur argument majeur de communication préventive… symbole de cette appropriation, la transformation de l’association « Entreprise et prévention » (chargée par les grandes marques d’alcool de communiquer en prévention) en « Avec modération ».

Cette modération étant floue et souvent désincarnée, il s’agit maintenant de la rendre sympathique.

C’est tout l’objectif de ce Jean-Michel, qui va la symboliser : il passe très bien, peut être considéré comme « cool », un pote qu’on aimerait avoir en somme… Nous noterons également sa ressemblance frappante avec une icône de la jeunesse, Camille Combal (1,2 millions de likers sur Facebook), animateur du Morning de Virgin radio.

Avec Jean-Michel, on personnalise ainsi la modération, parfois jugée « chiante » par certains jeunes : il en incarne une autre vision, plus souriante, plus moderne, plus accueillante… A tel point que l’accroche de la page Facebook est : « A consommer avec modération (moi) ». Comme le « moi » est particulièrement sympa, la modération le sera aussi…

La modération est devenue pour les alcooliers un excellent prétexte pour parler du produit : elle tend à donner l’impression que tout le monde est capable de le gérer, d’avoir une relation normale à celui-ci, « tranquille », à l’image de Jean-Michel. Elle tend à minorer dans les représentations les notions de risques, de dangers, en somme ce qui fâche, au profit d’une relation stable au produit, équilibrée… C’est d’ailleurs pour cela que les alcooliers rajoutent souvent à la suite de l’obligatoire « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé », une autre mention, qui ne l’est pas (obligatoire) : « à consommer avec modération »… pour contrecarrer l’impression négative qui ressort à travers les termes « abus », « dangereux » et même « Santé »… (sur des produits dont ils aimeraient qu’on ne retienne que les aspects de plaisir et de convivialité).

Cette idée d’une relation anodine au produit est très contestable, la dernière étude de la revue médicale « the Lancet » prouvant scientifiquement que l’idée d’une dose d’alcool « inoffensive » serait un mythe. Jean-Michel présente d’ailleurs la modération comme la consommation qui se situerait juste avant le verre de trop (puisqu’il arrive notamment à rentrer chez lui-même en ayant consommé…), mais on ne sait jamais à quel niveau se situe ce verre de trop…

Pour finir, précisons que ce que nous analysons ici est plus l’utilisation faite par les alcooliers de la modération (pour banaliser la consommation), que le concept en lui-même… même si nous ne savons pas forcément très bien le définir et qu’une consommation relativement faible, comme le démontrent les études, est loin d’être sans danger.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Valentine’s day

Valentine's day !"L'amour brille sous les étoiles"Que, pour vous, la Saint-Valentin soit un moment de tendresse à deux ou une corvée purement commerciale, vous avez déjà tous à un moment dans votre vie eu un rendez-vous… Et même si ce n’est pas le cas, c'est le moment...

Gossip Time : Guillaume & Lucile !

Gossip Time : Guillaume & Lucile !Le duo 100% pur beurre des Pays de la Loire !Ils ne sont pas bretons mais rafolent des crèpes, elle est piquante et pétillante, il est maladroit mais toujours avec classe, cette semaine, le Gossip Time part à la rencontre de...

Flash Alcoolator – Janvier 2019

Janvier 2019Instagram d’alcool, suite !Notre flash alcoolator de novembre 2018 a rencontré un important retentissement médiatique ! En témoignent l’article sur une page entière du Figaro, suivi d’une interview sur la chaîne Figaro.tv puis de reportages aux JT de...

Gossip Time : Pierre !

Gossip Time : PierreAvenir Santé bonjour ! La célèbre voix du répondeur c'est lui !Son bureau est là, en bas de l'escalier du siège lyonnais de l'association... Sagement installé derrière son ordinateur , le téléphone sur l'oreille, la souris dans une main, dans...

Gossip Time : Camille !

Gossipe Time : Camille !On respire un bol d'air frais, l'Auvergne nous répond !Quelques part en contre bas de la chaine des Puys, territoire de volcans millénaires, de bonnes charcuteries et surtout de délicieux fromages de caractère, la team du Gossip Time est venu...

Gossip Time : Amandine !

Gossip Time : Amandine !La curieuse individu derrière le clavier...Quelque part entre ce sublime site internet, un recoin de page facebook, des tweets enjoués et festifs vous pourrez trouver une petite (fausse) rousse répondant au nom d'Amandine Rogala... Souvent à...

Gossip Time : Lola !

Gossip Time : Lola !Un peu de douceur ? Bienvenue sur la côte méditerannéene !En ce début d'année, se blottir dans un plaid en dégustant un chocolat fumant reste une routine afterwork forte agréable. Du coup, l'équipe du Gossip Time a décidé de rester un peu dans le...

Partager cet article