S'engager pour la Santé des jeunes
Menu

Bar sans alcool : mocktails power !

Notre bar à la cool !

Vous avez dit mocktails ? Mais c’est quoi un mocktail au juste ? A une lettre près, c’est ce que les anglophones appellent un cocktail SANS ALCOOL. Sucré, rafraichissant, piquant ou pétillant, on retrouve les mêmes plaisirs qu’avec un cocktail classique mais avec un avantage non négligeable : rentrer dignement et (surtout) vivant chez soi 🙂 On ne vous refait pas le laïus sur la gueule de bois du lendemain évitée, sans alcool on échappe quand même à pas mal de désagréments.

C’est pourquoi, à l’association, nous avons mis en place un dispositif proposé aux organisateurs de soirée qui font appellent à nous : LE BAR A LA COOL !

Comme son nom l’indique, il a pour but de profiter de la soirée tout en dégustant un des quatre supers cocktails préparés par nos soins ! (garanties 100% buvables car testés sur des cobayes volontaires totalement consentants). Ci-dessous un aperçu de nos délicieuses recettes :

  • Le Jamaisanslatex : Ananas – Orange – Coco
  • Le SAM : Ananas – Orange – Fraise
  • Le Verttitude : Menthe – Citron – Bulles
  • Le Son’or : Pomme – Limonade – Miel

Vous remarquerez le lien avec nos thématiques 😉

Ci-dessous un exemple très concret de ce que nous avons mis en place dans une soirée d’intégration étudiante : un espace de prévention multi-thématiques + un bar à la cool où la thématique alcool est mis en avant avec des éthylotests (jeunes conducteurs et classiques), des alcoo’reglettes pour estimer son alcoolémie en fonction de son sexe, sa taille et son poids, le Kel’Dose ainsi que tout plein de documentations sur le sujet !

Que nous soyons présents ou non sur votre événement, pensez-y ! Un bar sans alcool est simple et peu couteux à mettre en place ! Au lieu de distribuer vos softs au compte-goutte, vous pouvez vous aussi composer des recettes sympas avec pourquoi pas des noms en rapport avec le thème de votre soirée ! Soyez créatifs et surtout n’oubliez pas de les tester avant sur vos amis/familles/connaissances ! Enjoy !

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Flash Addict n°5

Flash addict N°5« Gaz hilarant » : Pas si drôle que ça ?Utiliser son siphon de chantilly et inhaler du protoxyde d’azote dans un ballon pour avoir un fou rire, vous connaissez ? Ce phénomène, au départ pratiqué dans les soirées d’étudiants en médecine, s’est développé...

Flash Addict n°4

Fash addict n°4Les alcooliers nous font marcher… et même courir !Début de soirée, après une journée de travail, vous vous laissez tomber sur le canapé, smartphone à la main. Vous parcourez votre fil d’actualité Facebook ou Instagram selon vos préférences et une...

Flash Addict n°3

Flash Addict n°3“Si vous ne fumez pas, ne commencez pas. Si vous fumez, arrêtez. Si vous n’arrêtez pas, changez” Merci Philip Morris pour ce slogan ! Vous rentrez dans un bureau de tabac et vous vous présentez au comptoir, un collégien attend derrière vous pour payer...

JOB ALERT : CDI francilien

CDI à Paris | Intervenant.e en préventionLa fête est de retour, les interventions aussi !Parce que la fête va reprendre de plus belle un peu partout en France et en particulier en Île-de-France où la culture festivalière est très ancrée, nous recherchons notre...

Flash Addict n°2

Numéro 2Cash-cash des alcooliersIl y a quelques semaines paraissait le reportage de cash investigation :“Alcool : les stratégies pour nous faire boire”. Le magazine d'investigation, dont le titre est évocateur, revenait sur certaines de ces stratégies, d’abord celles...

Flash Addict n°1

Numéro 1 Saint-Valentin, qu’importe le flacon…Les liens entre certains contextes et l’alcool sont bien ancrés : la Saint-Valentin ne déroge pas à la règle et est instrumentalisée dans le discours de nos chers alcooliers. Nous revenons ici sur l’éventail d’émotions et...

Flash Alcoolator : décembre 2020

Décembre 2020Le cheval de Troie des alcooliers ! Le Dry January, ou « défi de janvier » s’installe dans le paysage français de la prévention, même si cette année, sans doute en raison de l’omniprésence de la crise sanitaire, l’opération semble moins connue des...

Partager cet article