S'engager pour la Santé des jeunes
Menu

Décembre 2018

Jeux de lois « alcool »

Mi-novembre, le Sénat votait un amendement destiné à taxer plus lourdement les produits alimentaires « faisant référence à l’alcool » (les bonbons ou boissons au goût de cocktails alcoolisés) : il sera rejeté le 27 du même mois par l’Assemblée Nationale.

Une seconde proposition visait à taxer les vins (type « rosés pamplemousse ») et cidres aromatisés souvent commercialisés à très bas coût… aussitôt rejetée par l’Assemblée, certains députés arguant que le texte menaçait certaines appellations françaises (comme la Clairette de Die, les coteaux-du-layon, le Jurançon…).

Notre avis 

Le cheval de bataille de la santé publique et de la protection de la jeunesse doit une fière chandelle à la Loi Evin qui l’avait fait durablement progresser, du moins le pensait-on…

Depuis, les alcooliers et certains politiques, dans un jeu de lois qu’ils manipulent cyniquement, n’ont de cesse de vouloir le faire reculer…

Il en est allé ainsi de deux propositions qui avaient pourtant beaucoup de sens :

La première visait à taxer les prémix à base de vin. Ce sont de purs produits marketing ciblant notamment les jeunes femmes : forte teneur en sucre masquant l’alcool, packagings « fun », noms tendance… La taxe de 2004 sur les prémix « type Smirnoff » Ice avait pourtant fait baisser les ventes… Mais ce n’était pas du vin et, bien sûr, les « rosés sucettes saveur cola », comme les députés le savent, ne sont ni de l’alcool, ni des produits qui prétendent s’adresser aux jeunes… Même si le champ de l’amendement présenté par le Sénateur Bernard Jomier était très large, les objections concernant certains produits (cidres, poirés…) auraient pu être prises en compte… mais nous étions sur la case VIN et sur celle-ci, impossible d’avancer, nous serons toujours bloqués par le lobbying de la filière viti-vinicole…

La seconde ambitionnait de taxer les produits à référence alcoolique. Un autre amendement, toujours proposé par le décidemment très joueur Bernard Jomier, concernait « les produits à référence alcoolique, c’est-à-dire ceux qui utilisent les alcools comme argument de vente ». On peut citer ici les boissons sans alcool au goût de certains cocktails alcoolisés (spritz, pina colada, mojito…) ou encore des bonbons qui font écho à l’alcool. L’objectif de ces produits est on ne peut plus clair : conditionner à l’alcool adolescents et enfants, participer à sa banalisation… Ils sont à l’alcool ce qu’étaient au tabac les cigarettes au chocolat (pourtant interdites). Le rejet de ce texte a même été soutenu par la Ministre de la Santé qui préfère à la taxation de ces produits (fiscalement très compliquée) leur interdiction, ce qui pourrait faire l’objet d’une proposition de loi… Case « passe ton tour », en attendant les éventuelles évolutions…

Il semblerait que dans ce jeu de lois les dés soient totalement pipés…

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Flash Alcoolator : mai 2020

Mai 2020"Déconfinement et coup de blouses", par les alcooliersAvec le contexte actuel, plusieurs organismes ou marques ont mis en place des opérations de soutien envers les soignants et plus généralement les dispositifs de soin. Ces opérations sont variées, certaines,...

Flash Alcoolator : avril 2020

Avril 2020Solidarité et Unité nationaleDepuis le début du confinement, nous observons un certain nombre de démarches inédites, visant à soutenir les bars/bistrots. Il s’agit de donner la possibilité aux futurs clients d’acheter en ligne et à l’avance leurs...

Flash Alcoolator : mars 2020

Mars 2020Solidarité des alcooliersEn lien avec la crise sanitaire, plusieurs producteurs d’alcool engagent des démarches pour soutenir la lutte contre le coronavirus. Celles-ci sont variées mais s’orientent généralement autour de la production de gel hydro-alcoolique...

Gossip Time : Thaïs !

Gossip Time : Thaïs !Départ pour le sud sans bouger de chez soi !Comme tout le monde vous êtes coincés chez vous et tournez en rond dans votre appartement ?! Pas de panique on a la solution ! Elle est montpelliéraine, chaleureuse et animatrice, on vous présente Thaïs...

Coronavirus : activité réduite

Coronavirus : activité réduiteSalariés en télétravail - interventions suspenduesComme tous les français, l'équipe de l'association voit son quotidien boulversé par le coronavirus. Et comme tous les français, nous nous sommes aussi adaptés. Bien que nos équipes ne se...

Flash Alcoolator : février 2020

Février 2020Vraiment neutre ?Nous en parlions il y a quelque temps, la bière 8.6 réinvente sa stratégie de communication : celle-ci utilise dorénavant le loup comme emblème, symbole « de force, de liberté et de l’esprit de meute ». La marque utilise des codes...

Gossip Time : Orianne et Rachel

Gossip Time : Orianne et Rachel !Nos Parisiennes aux sourires démentiels ! Le Gossip Time reprend la route des régions direction la Capitale à la rencontre de nos animatrices prévention Orianne Lerouge & Rachel Vigne ! Dotées de talents cachés pour les chutes en...

Partager cet article